Chargement de la page

Prophète

J'étais dans le noir, 

le silence, 

le froid.

J'avais les poings liés 

et la parole muselée.

 

Tu vins comme un feu, 

une chaleur, 

une couleur.

Tu annonças un autre choix.


Alors, je devins ivre, 

je me départis de mon désespoir.

Nu et chantant, 

je choisis d'autres entraves.